Retour à la liste

Un weekend à la recherche du Minioptère de Schreibers

Les 3 et 4 octobre 2020, les bénévoles du Groupe Chiroptères Bourgogne se sont retrouvés pour réaliser le suivi de cette espèce de chauves-souris, autrefois très présente en Bourgogne et devenue aujourd’hui très rare.

Colonie de Minioptères de Schreibers © T. TRICONE

Ce suivi a lieu sur la période de transit automnal de l’espèce et est réalisé, comme chaque année, au même moment en Bourgogne-Franche-Comté, en Suisse et du côté Nord-Alpin. Cette méthode permet de pouvir comparer les résultats entre les régions et au cours du temps. Les bénévoles ont contrôlé les différents sites où l’espèce a été contactée auparavant. Cette année, 164 individus ont été recensés en Côte-d’Or et un individu en Saône-et-Loire ! La météo ayant été pluvieuse et froide, les individus étaient peu volants. Cela a grandement facilité le comptage à vue !

Le Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii) est connu pour ses déplacements impressionnants pouvant parfois aller jusqu’à 150km. Ses longues et fines ailes lui permettent d’atteindre des vitesses de plus de 70 km/h et de parcourir de nombreux kilomètres au cours d’une nuit.

Au niveau national, il est considéré comme espèce « vulnérable » sur la liste rouge des mammifères continentaux de France métropolitaine. En région Bourgogne, plus aucun site de reproduction n’est connu à ce jour. Le Minioptère est ainsi classé « éteint » sur la liste rouge régionale des Chiroptères de Bourgogne pour la mise-bas en région. Par ailleurs, l’espèce étant ponctuellement observée en période de transit, elle est également classée « en danger ».

Un grand merci aux bénévoles pour leur participation !