Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreHymenoptera
  • FamilleApidae
  • GenreMegachile
  • Espècesculpturalis
  • Nom scientifiqueMegachile sculpturalis
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Taille : jusqu’à 20 mm

L'abeille résineuse géante est caractéristique, avec sa grande taille, sa couleur noire à pilosité thoracique brune et ses imposantes mandibules. La femelle porte une brosse de poils ventrale pour la collecte du pollen, caractéristique des abeilles solitaires de la famille des Megachilidae. Le mâle est dépourvu de cette brosse ventrale, mais présente une frange de poils clairs sur le devant de la tête, au dessus des mandibules.

Habitat

La femelle de cette abeille installe son nid dans des cavités : trous dans le bois mort ou dans de vieux arbres, tiges creuses,... Elle apprécie notamment les nichoirs à osmies et hôtels à insectes.

Reproduction

La femelle collecte et stocke du pollen, pond un oeuf, et cloisonne la cellule pour la fermer, avant de recommencer pour une nouvelle cellule et un nouvel oeuf. Les cellules sont fermées avec de la résine. Dans chaque cellule, l'oeuf, après éclosion, donnera naissance à une larve, qui se développera sur la réserve de pollen. Arrivée à maturité, la larve se nymphosera, et l'adulte émergera l'été suivant.
La période de vol en France s'étend de fin juin à début septembre.

Régime alimentaire

Comme toutes les abeilles, l'adulte se nourrit de pollen (source de protéines) et de nectar (source de sucres). On lui connait comme sources de pollen des plantes ornementales originaires d'Asie : Sophora du Japon, troènes... On ne sait pas, en revanche, si M. sculpturalis est capable d'utiliser du pollen de plantes locales ou non, ce qui conditionne sa capacité à s'implanter dans des espaces naturels. Les sources de nectar sont plus variées, avec des plantes exotiques (Buddleia, Sophora, Perovskia...) mais également locales (lavandes par exemple).

Répartition géographique

Cette abeille, originaire d'Asie (Chine, Japon, péninsule coréenne), s'est installée aux Etats-Unis et au Canada depuis une vingtaine d'années, et plus récemment en Europe. Elle a été observée pour la première fois en France en 2008, à Marseille. Depuis, elle progresse vers le nord et l'ouest. En Bourgogne et depuis 2016, elle a été observée en Saône-et-Loire (Autun, Laizé, Mâcon et Mazille), en Côte-d'Or (Corpeau, Dijon, Nuits-Saint-Georges et Selongey) et dans la Nièvre (Saint-Honoré-les-Bains). Elle a également été signalée en Alsace, en Suisse et en Allemagne.

Impact de cette abeille exotique

Nous manquons de recul et de connaissances pour évaluer l'impact éventuel de l'introduction de cette abeille exotique sur les abeilles autochtones (compétition pour la ressource florale, pour les sites de nidification, introduction de pathogènes,...). Le suivi de son implantation et de ses conséquences sont surveillés et étudiés, notamment par Benoit Geslin et Violette Le Féon, de l'Observatoire des Abeilles.

Observer et participer

Les fleurs du Sophora du Japon, arbre ornemental originaire d'Asie très présent dans les villes, sont visitées par les femelles pour la récolte du pollen. L'observation de ces arbres en juillet-août est un bon moyen de détection de l'espèce et de suivi de son expansion.

Photothèque Abeille résineuse géante (L')
Megachile sculpturalis